Camp biblique régional du Plein évangile à Douala, 18-24 juillet


Par Abraham


graffiti-1467924_640

Contexte

C’est la sœur Alice qui connait bien le programme ASR qui a bien voulu que les ados de sa localité en bénéficient. ASR disposait d’au moins 3 jours (20-24 juillet) dans ce camp. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévues. En collaboration avec Justin, le responsable du district de Akwa, il était question que je vienne mais le jour du lancement du camp, les organisateurs ont annulé ce programme faute de moyens de déplacement à mettre à ma disposition.

Toutes les choses concourent au bien de ceux qui aiment le Seigneur !

Dès le départ

A la veille de mon voyage je réfléchissais sur comment je devrais me rendre à Maroua le plus tôt possible. Je me rends à l’agence de voyage, c’est « jeudi propre », aucune activité n’est permise avant 10 heures. Un monsieur (de la croix rouge) m’interpelle pour me dire : « si vous voulez aller à Maroua, il y a une place dans ma voiture ». Sans hésiter on s’est mis en route car j’avais rendez-vous à Maroua à 8h pour espérer avoir un billet. Mais il fallait aussi passer par la banque : même chanson, c’est « jeudi propre », il faut attendre 10h. Mais je me suis retrouvé à l’intérieur, contre l’avis du chef d’avance, qui me dit que c’est le gouverneur qui a décidé. Je lui ai dit exactement sans trahir les agents qui m’ont fait passer car certains me connaissent. Je suis servi le premier(il n’y avait d’ailleurs personne d’autre).

J’ai appelé l’agence de voyage. Le temps d’arriver… on me dit que le billet est à 210’000 xaf et il me reste 1 heure ! J’ai refusé d’y aller pour attendre 1 heure et voir si ça devait changer. Quelques minutes plus tard, l’agent me dit qu’il a trouvé un billet à 154’450 xaf cette fois je suis allé payer car j’étais à quelques pas de lui. C’est un frère de ma communauté de Maroua.

Au camp

Pendant la projection de la vidéo, j’ai évalué à 200 le nombre des ados présents dans la grande salle. Ils participent vraiment, surtout parce que j’utilise leur langage et même comme vous le savez, ils n’ont pas l’occasion d’entendre ces choses bien qu’ils le souhaitent.

Les pré-ados font pression pour nous rejoindre mais les encadreurs leur disent que c’est pour ceux qui ont au moins 12 ans. Apparemment, certains souhaitaient avoir 13 ans pour la circonstance ! J’ai fait cette remarque à la pause, lorsqu’on a constaté que l’effectif avait augmenté.

En fait il y a 2 sections au moins : les enfants + pré-ados et les ados.

Un moniteur a dit au directeur du camp : « Le camp de cette année est extraordinaire, même si on a échoué au niveau d’autres problèmes, le programme ASR est venu combler le vide. »

Un des responsable m’a dit que c’est lui qui faisait blocage pour que je ne vienne pas. Mais heureusement qu’il a finalement accepté que je vienne rapidement. Il ne connaissait pas ce programme. Désormais c’est lui qui va convaincre les autres (il faisait allusion à ces collaborateurs et aux autres églises). Les responsables du district veulent chacun m’inviter pour les jeunes de leurs églises mais finalement ils ont compris que ce serait pour les moniteurs de leurs jeunes. Certains voulaient déjà prévoir un programme pour cet été mais je suis trop occupé. « Il faut rentrer et bien préparer la formation sur tous les plans avant que je ne vienne », leur disais-je.

Personnellement je pense que ma présence dans ce camp régional a permis de faire connaitre EFF dans cette ville. Ils m’ont toujours dit qu’il y a plus de besoins ici qu’ailleurs. Finalement, il faut dire que c’est la main de notre Dieu. En fait le Seigneur, nous a exaucé comme vous le savez d’ailleurs. C’est pour lui dire merci Seigneur !

Lors de l’appel à prendre l’engagement à l’abstinence, environ 172 ados se sont avancés à cet effet.

J’ai passé le reste du séjour chez la sœur Alice qui a joué le rôle principal dans cette mission à Douala. Que le Seigneur déverse sur elle ses multiples bénédictions. Merci aussi au frère Justin notre «Timothée» à Douala.

Le retour n’a pas été facile, le vol a été reprogrammé car les pilotes de la compagnie étaient en grève.

camp-douala

 

camp-douala1

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s