Nouvelles : Camp de Guiwa


Par Willy & Véro (DURON)     


                     Yaoundé (CMR) le 6 septembre

C’est une joie pour nous de vous donner quelques nouvelles !

Nous, Willy & Véro, Abraham & Rachel et leurs Timothée Polycarpe & Pauline, avons été porté par vos prières ;  notre séjour à l’Est parmi les réfugiés centrafricains, a été bien rempli et nous avons vu la main de Dieu dans la façon dont nous avons pu respecter tous ce qui a été planifié, malgré la difficulté des déplacements dans cette période saturée par la rentrée scolaire.

Il y avait toujours un véhicule avec les places nécessaires au bon moment.

Bien sûr, une fois dans le véhicule, il faut « s’accrocher », les conditions de confort et de sécurités étant pour le moins « minimales » et  le voyage interminable en raison des multiples arrêts, la surcharge du véhicule et les multiples contrôles d’identité en raison de la lutte contre le terrorisme. Un peu spartiates aussi les conditions de vie à l’intérieur du camp de réfugiés où nous sommes arrivés avec le “nécessaire de base“ à savoir un matelas mousse, une moustiquaire, un seau et une lampe portative solaire.

La joie du partage fait vite oublier les petits désagréments, les témoignages des changements opérés depuis notre dernier passage par la parole de notre Dieu et la soif d’apprendre de nos frères et sœurs sont une motivation puissante.

Nous disions donc que notre programme a été bien rempli, Véronique avec les femmes (depuis février elles ont commencé le mouvement « Femmes de valeur »), Willy avec une douzaine de responsables, la première semaine avec la restitution de la formation VLC donnée en février et l’enseignement des enjeux de la parentalité, lors de la deuxième semaine, la formation ATP, les bases de la conduite d’entretiens pastoraux a enthousiasmé ces « pasteurs » sollicités par tant de personnes souffrant de stress post-traumatique et vivant des situations complexes suite aux séparations, déplacements et autres conséquences de la guerre.

SAMSUNG CSC

Quelle grâce aussi chaque matin de cette semaine de pouvoir apporter des sessions sur le thème de « Mieux communiquer »,  « Vivre et exprimer ses émotions », « Gérer les conflits » et « le pardon » à des responsables de la communauté musulmane.

Véro, avec les femmes traduite en Fufuldé par Pauline, et Willy traduit par Polycarpe accompagné chaque jour par deux pasteurs différents, émerveillés de découvrir les possibilités de ce dialogue.

Rachel a pu conduire des moments très animés avec les enfants et Abraham continuer les renforcement de capacité avec les jeunes formés avec le programme « Aimer Sans Regrets ».

En soirées, avec le matériel d’Audio Vie, nous avons projeté plusieurs films qui ont réunis plus largement les populations autour du message de l’évangile.

Nous sommes invités par les différentes communautés représentées à revenir dans six mois pour continuer le travail commencé.

Ils ont le désir d’être plus équipés pour retourner travailler à la reconstruction de leur pays, dès que la sécurité reviendra.

Et voilà, nous voici de retour sur Yaoundé où d’autres occupations nous retiennent pour une dizaine de jours et en particulier la mise en place des scénarios et répétitions des premières scènes du projet vidéo pour le programme « Aimer Sans Regrets ».

Toute l’équipe se joint à nous pour vous transmettre des salutations fraternelles du Cameroun.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s